mercredi 22 mai 2019
ACCUEIL / Mon Marketing / Sidi HAIDARA – Le street marketing aux grands effets

Sidi HAIDARA – Le street marketing aux grands effets

Directeur Général – STORMKOM

Le buzz ne sert à rien s’il n’est pas quantifiable.


D’où vient le nom de votre entreprise et comment a démarré votre carrière dans le street-marketing?

Je suis Sidi HAIDARA Ivoirien marié et père de 2 enfants. Ingénieur Pétrole de formation à l’INP-HB de Yamoussoukro puis titulaire d’un MSc en Supply chain Management de l’Ecole des Mines de Nantes et d’un MBA en Management de Business Unit à HEC Paris, j’ai acquis une expérience de plus de 10 en Supply chain Management à l’international. Depuis Septembre 2015 à aujourd’hui je me suis lancé dans l’entreprenariat en créant la société StormKom.

Octobre 2014 à 19h15, place du Trocadéro à Paris alors que je discutais tranquillement, debout sur le trottoir, je vois une chose que mon cerveau refuse de croire à l’espace d’un instant. Cinq personnes glissent silencieusement parmi les badauds.  Elles sont grandes puisqu’elles dépassent de deux bonnes têtes les piétons alentour. N’effectuant aucun mouvement de bras ou de jambes, et pourtant… elles avancent. Mais sur quoi sont-elles juchées ? Quelques recherches sur internet et je ne tarde pas à découvrir son nom… Le GYROPODE SEGWAY.

Convaincus pour l’avoir vu évoluer de son pouvoir attractif et de son uti lité dans les années à venir, je décide de m’investir dès lors dans la promotion de ce moyen de transport révolutionnaire en Côte d’Ivoire.
C’est ainsi que nait StormKom.

Le Nom StormKom est l’association des Mots STORM qui signifie Orage en Anglais et KOM qui est le diminutif de Kommunication qui signifie Communication en Allemand. Nous avons choisi ces deux mots (STORM et KOM) pour marquer notre différence avec ce qui se fait déjà sur le marché ivoirien en termes de marketing opérationnel.

Parlez-nous des avantages du street marketing, les objectifs qu’on atteint grâce à ce type de communication ?

Les avantages du street marketing sont nombreux. Il s’agit d’un moyen de communication qui permet de se rapprocher des consommateurs. On peut déterminer et cibler les acheteurs potentiels à des moments précis et leur proposer ce dont ils ont besoin réellement. L’entreprise doit faire en sorte de répondre aux besoins des consommateurs pour qu’ils soient attirés, satisfaits et qu’ils restent fidèles à la marque.

La publicité traditionnelle ne suffit plus pour faire connaître des offres précises. En allant à l’encontre des acheteurs, l’effet sera plus direct. La société peut en profiter pour accroître sa notoriété. En effet, les informations peuvent se propager rapidement de bouche à oreille et un client satisfait des offres en attirera un autre. Avec un bon ciblage, on peut avoir plus de réactivité de la part des consommateurs.

Avec le street marketing, on peut donc attirer la sympathie du consommateur avec les flyers, les échantillons et les objets offerts en cadeau. En approchant la personne dans son milieu quotidien, les effets sont différents. Il s’agit d’une opération facile à organiser pour promouvoir rapidement une marque et pour faciliter le lancement de nouveaux produits.

Le street marketing s’adresse-t-il à toutes les marques ?

Le street marketing est une composante du « Guérilla marketing », évoqué pour la première fois par Jay Conrad Levinson en 1984. Son action se situe dans la rue. C’est une opération de promotion peu coûteuse, originale et impactante.

Les premières marques ayant utilisée cette technique de marketing dans le monde étaient soit des marques ayant un caractère innovant, soit des marques ayant de gros moyens comme McDonald ou Coca-Cola.  Depuis la création de StormKom, nous avons réalisé des opérations de street marketing pour un parti politique de Cote d’Ivoire, pour un artiste chanteur, pour une banque et même pour un magasin de mèches. Or ne sont pas ces types d’acteurs qu’on attendait sur ce types d’opérations. Toutes les marques, quel que soit leur secteur d’activités, de la plus petite à la plus grande, peuvent utiliser le street marketing.

Comment se fait le ciblage ?

Une opération de Street Marketing, si elle se doit d’apparaître comme spontanée et sans arrière-pensée mercantile, doit être préparée avec grande minutie pour justement faire en sorte que derrière les animations proposées l’objectif commercial soit réalisé. En effet, l’événement doit servir un message publicitaire bien précis (« promotion d’un nouveau produit », « ouverture d’un nouveau point de vente »…etc.). La précision et la finesse est la clé du succès de toute opération de marketing de manière générale.

Une fois que l’objectif commercial a été clairement défini, il est important de savoir quel type de public est ciblé en priorité. Par définition, une opération de Street Marketing se passe dans la rue, donc on s’attend à ce qu’un flot extrêmement important de personnes passe. Par conséquent, pour éviter de disperser nos efforts, il est primordial pour nous de savoir avec exactitude quel type de public est susceptible d’être intéressé par le produit mis en valeur.
S’il s’agit par exemple d’une campagne pour l’ouverture d’un nouveau magasin de vente de sac à main, nous allons cibler en priorité la population féminine, entre 35 et 65 ans.

Par conséquent le ciblage dépend du type de produits ou d’évènements pour lequel nous effectuons l’opération de street-marketing.

Nous constatons que votre stratégie de street marketing est basée sur l’utilisation des gyropodes. Utilisez-vous d’autres supports de communication ?

Oui. La société StormKom s’est spécialisée dans l’utilisation de moyens innovants et écologiques, comme supports de communication. Les supports de communication que nous utilisons sont les gyropodes, les vélos publicitaires, les Mobil flags et les ballons publicitaires.

Les gyropodes sont encore peu répandus. Ils suscitent toujours de la curiosité (faites le test d’une balade en gyropode et vous verrez comme les gens se retournent sur votre passage ou vous abordent carrément). C’est là-dessus que nous vous proposons de développer votre image et votre notoriété. Avec le gyropode, on estime que le nombre de Flyers distribué par une personne est multiplié par 2, notamment grâce à son allure étonnante et sa grande surface d’affichage. Mais c’est aussi un outil extrêmement agile, qui permet à l’hôte (sse) de n’être jamais statique et d’aller au-devant du prospect.

Le mobil flags ou ballon est systèmes équipé d’un sac dos spécialement équipé et d’un Flag. Ce système permet de mettre en valeur votre marque et votre logo de façon originale. Très léger et simple à mettre en œuvre, cet équipement peut être porté toute une journée par l’hôte(sse). Il permet une mise en avant efficace d’une marque ou d’un annonceur. Il est particulièrement efficace au milieu d’une foule dense, car il représente un repère visuel fort qui sera identifié rapidement par le prospect.

StormKom est la première entreprise à introduire ce moyen déplacement innovant et écologique (Gyropode) en Côte d’Ivoire et nous le commercialisons.

Et dans la mise en œuvre opérationnelle, quels sont les challenges que vous rencontrez et comment les surmontez-vous ?

Les grandes difficultés que nous rencontrons sont essentiellement liées à l’absence de trottoir ou d’espace adéquat pour la circulation des engins comme le gyropode dans nos rues et le mauvais comportement de certains conducteurs. Pour surmontez ces difficultés nous équipons nos animateurs et animatrices pour chaque opération  d’équipements de protection individuels.

Réaliser vous un suivi des opérations effectuées, afin de mesurer l’efficacité de l’opération ?

Pour mesurer l’efficacité de nos opérations de street-marketing, nous effectuons à un moment donné une collecte d’information pour avoir le feedback des consommateurs. Nous publions chaque opération réalisée sur nos pages Facebook, Instagram et LinkedIn pour connaitre précisément l’impact de la campagne.  Le Buzz ne sert à rien s’il n’est pas quantifiable. Si on ne sait pas ce que coûte une opération street marketing, ni ce qu’elle rapporte, ce n’est pas une opération street marketing.

Vous avez travaillé avec plusieurs sociétés de renom telles que Moov, Vivo energy, Africauto, Burger king. Quel est le budget moyen pour louer vos services ?

La mise en œuvre d’une opération de street marketing doit rester peu coûteuse.  Contrairement au préjugé, les dépenses relatives à une opération de Street Marketing sont moins élevées que celles d’autres types de campagne. Avec StormKom, le prix est très abordable car à partir de 45 000 F CFA, on peut avoir différentes possibilités. Sur cette question, je vais terminer mes propos par cette citation de Henry Ford “A man who stops advertising to save money is like a man who stops a clock to save time.”

En moyenne, combien de temps prend l’organisation d’une opération ?

Pour une bonne organisation d’une opération, StormKom conçoit et met en œuvre une opération en trois (3) jours. La réactivité est notre force ! Elle nous permet d’adapter nos réponses à vos besoins. Nous nous adaptons aux spécificités du produit à diffuser.

Quels sont vos plus grands succès ?

Notre plus grand succès a été de mettre en place cette société StormKom qui offre un service de street marketing avec gyropodes que l’on trouve essentiellement, pour le moment, que dans les pays développés tels que les USA, La France, l’Angleterre et Singapour. Aussi certains grands groupes et grandes sociétés nous font confiance en nous sollicitant pour des opérations de street marketing. Depuis sa création jusqu’aujourd’hui c’est 5 emplois en plein temps et 20 emplois partiels que nous avions créés.

La réalisation de toutes les opérations street-marketing par StormKom pour annoncer l’arrivée et l’ouverture des restaurants BURGER KING en Côte d’ Ivoire est aussi d’un nos grands succès.

Interview réalisée par Anaïs

Enregistrer

Enregistrer

Un commentaires

  1. Fière de toi bro