vendredi 24 mai 2019
ACCUEIL / Mon Marketing / Franck James AFFOLABY – Là où la magie se produit

Franck James AFFOLABY – Là où la magie se produit

Parlez-nous de vous, qui est Franck Affolaby ?

Après mon Bac en série D j’ai eu un DEUG en sciences économiques à l’université. Ensuite je suis devenu ingénieur commercial option marketing.

J’ai été Directeur Artistique chez Spot, Caractère, Com&Com en Côte d’Ivoire et Voodoo au Gabon et au Niger.

En quoi consiste le métier de Directeur Artistique ?

Le directeur artistique est le créateur visuel des campagnes publicitaires, il coordonne le travail de graphistes, illustrateurs, photographes, et exécutants.

Qu’est-ce qui vous a amené à exercer dans ce domaine ?
Ce sont mes aptitudes en arts graphique depuis l’école primaire qui me prédestinaient à ce métier.
Dans mes bulletins scolaires c’était marqué : « Dessine en classe, … Peut mieux faire, … Rêve en classe, … »
Au collège mes dessins et bandes dessinées étaient célèbres, idem pour mes dessins humoristiques à la Fac.
Quand je suis arrivé en année d’ingénieur, mes études en marketing et communication m’ont vite orientées

vers la publicité et l’infographie.

Quelle est la trajectoire classique d’un DA ?
En agence de pub, on débute comme infographiste, on devient ensuite senior en étant chef de studio ou directeur d’infographie.
Ensuite après 6 ans d’expérience brillante on devient normalement DA junior.
Après plusieurs agences de pub en tant que junior au cours des années une agence de pub t’engage en tant que DA senior. On ne s’auto-proclame jamais DA (comme ce que j’observe depuis quelques années) c’est toujours une agence agréée reconnue qui vous engage comme tel.

Quelles sont les compétences fondamentales que vous mobilisez dans votre métier ?

Personnellement je cumule 4 apports en industries : le marketing, la direction artistique en publicité (infographie comprise), la photographie et la vidéo

Comment avez-vous acquis ces compétences ?
À la Fac, à l’école d’ingénieur et surtout en agence de pub. La meilleure école c’est l’agence de pub.

Vos œuvres sont à couper le souffle, quelles sont vos sources d’inspiration ?
La peur, la peur change tout, TOUT.
La peur, la peur change tout, TOUT. La peur de l’échec, du travail mal fait… Il y a en effet tout un travail qui est fait en amont dans le but d’atteindre nos objectifs et satisfaire nos clients. Il me faut par exemple veiller à la pertinence des briefs dans le but d’optimiser les services que nous offrons. Ce sentiment de grande responsabilité s’est au fil du temps mué en source d’inspiration.

Quid de l’aspect commercial ? Comment développe-t-on sa clientèle dans le milieu de la  photographie professionnelle ?
Normalement en appliquant tout ce qu’on a appris en marketing, mais surtout dans le réseautage

Quels sont les challenges majeurs que vous rencontrez ?
Le minimal, la beauté de ce qui n’est pas … le vide.

Quelle est la prochaine étape pour Franck Affolaby ?
Le cinéma, et déployer mes concepts de PhotoJockey® et de FlashJames®

Un mot pour ceux qui aimeraient suivre vos traces ?
S’éclater, mais ne jamais mélanger le sexe et le travail.

Interview réalisée par Anaïs

Enregistrer