ACCUEIL / Marketeurs en herbe / Le hashtag, comment l’utiliser ?
hashtag

Le hashtag, comment l’utiliser ?

Le hashtag est de plus en plus utilisé sur les réseaux sociaux.

Au départ, on l’utilisait uniquement sur Twitter mais aujourd’hui, d’autres réseaux sociaux comme Facebook l’ont intégré dans leur système.

Qu’est ce qu’un hashtag ?

Un hashtag est un marqueur de métadonnées couramment utilisé sur Internet, il permet de marquer un contenu avec un mot-clé plus ou moins partagé. Composé du signe typographique croisillon3 « # » (appelé hash en anglais), suivi d’un ou plusieurs mots accolés (le tag, ou étiquette), il est particulièrement utilisé sur les IRC et réseaux sociaux.

Comment ça marche ?

Les hashtags (#) transforment automatiquement les mots ou expressions de vos publications en liens cliquables. Ils permettent de faire des recherches précises sur des sujets donnés.

Vous recherchez par exemple les contenus associés à la République de la Côte d’Ivoire, vous pouvez par exemple entrer dans la barre de recherche du réseau social les mots #CIV225 ou #CIV.

Ou encore vous voulez faire une publication en rapport avec l’éducation en Côte d’Ivoire, vous pouvez saisir dans votre contenu #CIVEducation.

Bien que les hashtags soient faciles à utiliser et d’une grande efficacité pour mettre en avant vos contenus, leur utilisation doit se faire avec réflexion.

3 choses à savoir pour utiliser vos hashtags de façon optimale :

  • Privilégiez les hashtags courts. Cette démarche permettra à l’utilisateur de mémoriser bien plus facilement un hashtag avec moins de 20 caractères !
  • Ciblez des mots pertinents, il ne sert à rien d’ajouter des hashtags si vous êtes le seul à les utiliser. Créer une tendance avec un hashtag n’est pas donné à tout le monde.
  • Il est vivement recommandé de ne pas utiliser plus de 3 hashtag par post sur Twitter ou Facebook. En effet la crédibilité d’une marque ou d’une entreprise passe aussi par son utilisation des hashtags. L’utilisation à outrance de ces derniers est souvent synonyme d’amateurisme ou de spam. L’essentiel est d’éviter de nuire à l’expérience utilisateur.

Salim DJIDE-YAL