mercredi 22 mai 2019
ACCUEIL / L'ESPACE PRO / Dossiers / Quelques tendances en relations publiques en 2018

Quelques tendances en relations publiques en 2018

Nous avons vu comment les tendances marquantes ont façonné les relations publiques en 2017: le besoin croissant de gestion de la réputation, la montée en puissance des influenceurs et l’utilisation de vidéos en direct, pour n’en nommer que quelques-unes. Mais l’industrie est en constante évolution, et l’année prochaine va sans aucun doute pointer vers de nouvelles directions qui permettront aux marques de communiquer de manière plus significative. Attendez-vous à ces tendances en matière de relations publiques en 2018.

 

L’évolution du leadership éclairé ou visionnaire

Le leadership éclairé est une partie essentielle des relations publiques. Il permet aux marques de s’engager de manière significative avec les consommateurs, d’établir un sens de l’autorité et de se démarquer dans leurs industries respectives. Les dirigeants de niveau C – les PDG, les directeurs du marketing et les directeurs financiers des sociétés – sont généralement ceux qui partagent leur expertise. Mais comme le marketing de contenu devient de plus en plus diversifié, attendez-vous à voir des leaders d’opinion de différents domaines et positions. Les partenaires, consultants et interlocuteurs peuvent tous donner des idées et partager des expériences pour aider le client ou aider à construire l’identité de la marque.

 

La feuille de route numérique

Le marketing digital est efficace lorsqu’il est bien ficelé et les marques l’adoptent! Les campagnes deviennent de plus en plus étendues, couvrant différentes plateformes en ligne. Les marques utiliseront des feuilles de route numériques pour planifier leurs efforts de marketing et s’assurer que leur message est cohérent dans tous les canaux. La feuille de route numérique était un outil très important dans la mise en œuvre de la campagne en ligne Paseo Verde at Real, car elle permettait de gérer et de publier efficacement le contenu de la page Facebook et du site officiel de l’entreprise.

 

L’engagement positif

Obtenir une tonne de commentaires et de réactions ne signifie pas nécessairement le succès d’une campagne numérique. Il pourrait y avoir des plaintes, de mauvaises critiques et des remarques négatives qui pourraient nuire à la réputation d’une marque. Les entreprises réalisent que c’est la qualité et non la quantité de leur engagement qui compte le plus. Les marques peuvent encourager les réactions positives de leurs consommateurs en élaborant un contenu utile et en les encourageant à participer aux publications.

 

L’ évaluation approfondie des campagnes
Attendez-vous à ce que les marques fassent une analyse plus approfondie de leurs campagnes en 2018. Elles examineront des données quantitatives telles que le nombre d’articles publiés, la valeur médiatique et la part de voix ainsi que des facteurs qualitatifs comme atteindre les bons blogueurs et types de réactions que leurs efforts de marketing obtiennent dans les médias sociaux. Les marques devront regarder à la fois pour optimiser l’efficacité de leur campagne et tirer le meilleur parti de leur budget.

 

Abidjanmarketing.net