vendredi 26 avril 2019
ACCUEIL / L’actu / Six personnalités de salariés toxiques !

Six personnalités de salariés toxiques !

Vous l’avez bien remarqué, tel ou tel collaborateur sape le moral des autres, un autre passe son temps à les réprimander… les personnalités dites « toxiques » ne sont pas forcément ingérables mais elles demeurent un vrai problème, capable de briser complètement une équipe. Entre le manipulateur, le pervers narcissique et l’obsessionnel, voici les traits de caractère typiques de six de ces personnalités pour vous permettre de les déceler à temps !

Le paranoïaque

Tout le monde pense connaître un paranoïaque, cette personne qui semble craindre tout et son contraire. Il s’agit en réalité d’un profil psychologique bien particulier qui se caractérise par une victimisation très poussée. Le paranoïaque demeure persuadé que le monde entier lui en veut. Si son sérieux inspire tout d’abord confiance, il reste méfiant, distant voire blessant dans ses propos. Constamment sur ses gardes, cet individu ne fait confiance à personne et ne supporte pas la concurrence. Cette dernière représente exactement ce qu’il redoute le plus : une rivalité susceptible de l’évincer. Au bout d’un certain temps, il accusera sans doute un collègue de l’avoir trahi pour confirmer son statut de victime. Le paranoïaque vit dans une crainte ininterrompue du complot qui touche tous les domaines de son existence. Il nécessite une écoute attentive et bienveillante mais attention toutefois à ne pas le suivre dans son délire.

L’antisocial

Qu’il soit expert ou psychopathe, l’antisocial présente un défaut majeur : il n’aime ni les gens, ni les règles ! Cette personne peut tout à fait s’avérer très compétente dans son domaine, elle ne s’encombre tout simplement pas de la plus élémentaire politesse. Un peu égocentré, l’expert asocial ne tolère pas la moindre faute de la part de ses collègues et le leur fait savoir de façon particulièrement violente. Le psychopathe, lui, ne supporte pas plus la présence de ses collaborateurs et se révèle aussi un adepte de la violence verbale. Ce type de profil émerge surtout dans les milieux où le pouvoir constitue un réel enjeu, notamment à cause de la compétition présente. L’antisocial s’avère facile à repérer puisqu’il adresse difficilement la parole aux autres, sauf pour leur faire des remarques pénibles. Pour le cadrer un peu mieux il reste important de clarifier vos positions et les objectifs… Lire la suite